dimanche 8 janvier 2017

La petite voix veille...

A l'aube de mes 40 ans, j'aurais officiellement passé la moitié de ma vie à me déplacer en... Trottinette!!!
Il y a 20 ans, quand sont ressorties les toutes premières trottinettes Alu, j'avais cassé la tirelire pour m'en offrir une dans les toutes premières tellement j'étais fan de ce mode de glisse urbaine...
Depuis les modèles ont évolué, la taille, les prix également et c'est aujourd'hui avec une trottinette de Compet' biplace que j'emmène mon petit gnôme à l'école tous les jours ou presque...
C'est que l'école est à plus de 1km et avec 4 allers et retour par jour, sans ma trottinette je passerais plus de 2 heures et demi sur le chemin de l'école...


Au début, les passants se retournaient et chuchotaient sur mon passage, aujourd'hui nous sommes des dizaines de parents à nous déplacer ainsi dans mon villach' et je ne cesse d'encourager ceux qui vont encore à l'école en poussant la trottinette de leur enfant à monter dessus parce que "c'est bien plus fun et qu'on a bien besoin d'un brin de folie dans la vie" :-)
En dehors des journées pluvieuses où la trottinette s'avère dangereuse car trop glissante, tous mes déplacements urbains se font à deux roues... Ma trottinette a donc plusieurs milliers de kilomètres à son compteur... Merci Décath'!!!
Sauf que depuis début Décembre, quand je prenais ma trottinette, ma petite voix a commencé à me faire peur...
Le problème avec la peur c'est qu'elle masque l'essentiel et coupe des perceptions...
Lorsque la peur m'envahit je deviens incapable de discerner si c'est la peur qui parle ou si c'est réellement ma petite voix...
Dans les périodes de doute et d'inquiétude, lorsque j'essaye de faire appel à ma petite voix pour me rassurer je ne suis plus capable de rien alors que d'ordinaire, lorsque je suis sereine, je n'ai pas de mal à la discerner du flot de mes pensées et réflexions quotidiennes, d'autant plus qu'elle débarque toujours lorsque je m'y attends le moins, que jusqu'ici les messages étaient quasiment toujours positifs et puis qu'elle a du répondant !
Mais cette fois c'était différent...
Il y avait toujours ce même message : "Ne plus utiliser cette Trottinette, elle est dangereuse, elle est trop vieille" Sauf que cette trottinette est impeccable, et que même si elle approche les 5 ans de bons et loyaux services quasi quotidiens, elle ne fait absolument pas son âge !

Et puis, pour tout vous dire, ces messages sont arrivés dans une période où je trouvais précisément que j'étais en train de devenir plus "frileuse" dans mes choix, plus angoissée... Avec cette impression d'accorder plus de poids à la part de risque dans les argumentaires qui permettent de prendre une décision...
J'étais dans cette période où je cogitais sur la ou les causes de ce passage de ma vie où les inquiétudes étaient en pleine recrudescence... Etait-ce l'approche de la quarantaine qui imprégnait mon subconscient plus que je ne voulais bien le reconnaître? Etait-ce lié à cette fatigue qui ne me quittait plus ces derniers mois ?
Je m'agaçais de ce constat et soupçonnais ce nouveau stress de n'en être qu'un de plus...

Pourtant cette petite phrase surgissait à chaque fois lorsque mon esprit était libre à tel point que j'ai fini par vouloir en savoir plus...
J'interrogeai donc ma petite voix et la réponse ne se fit pas attendre :
-"Elle est dangereuse, elle peut casser nette en pleine route"

"Casser nette en pleine route???" Une vision d'horreur s'associa automatiquement à cette phrase...
Oh mon Dieu ! Et si cette casse intervenait sur la longue descente sur laquelle nous tentons chaque jour de battre un record de vitesse avec Nahélé qui crie "Yihaaaaaaaaaaaaaaa" pendant les 200 mètres de vent dans les cheveux, celle le long de la rue la plus fréquentée de la ville...
Il y avait une chance sur deux pour que la casse survienne lorsque nous sommes deux sur la trottinette, on peut même très certainement augmenter cette statistique en prenant en compte la surcharge pondérale de nos deux corps qui dépassent de 10 kilos la limite de sécurité gravée sur le guidon (me suis néanmoins renseignée auprès des vendeurs lors de l'achat du kit bi-place en précisant que mon petit homme allait grandir et que moi je ne maigrirais peut-être pas aussi vite que sa croissance et ils m'avaient garanti que les chiffres étaient toujours à la baisse et qu'elle avait été testée à une fois et demi le poids max indiqué sans le moindre souci.)...
Du coup j'ai levé le pied instinctivement obsédée par ces images d'accidents qui ne me quittaient plus...

De retour à la maison j'ai inspecté ma trottinette sous toutes ses coutures à la recherche du moindre signe de faiblesse ou d'usure prématurée... En vain ! Ce qui me conforta dans l'idée qu'il ne s'agissait là que d'une angoisse supplémentaire liée à je ne sais quelle psychose du moment qu'il me fallait à tout prix cerner au plus vite !
Et le meilleurs moyen de lutter contre ses peurs est à mes yeux de s'y confronter !
Le lendemain, je repris donc mon engin roulant en me répétant plusiseurs fois que je l'avais analysée sous toutes ses coutures, qu'elle était impeccable et que je ne risquais donc absolument rien !
Et pourtant la même mise en garde revenait encore et encore!!!

Agacée de ne savoir y faire face je me suis dit que finalement un peu de marche à pieds me ferait le plus grand bien pour les derniers jours qui nous séparaient des vacances scolaires et  qu'à la rentrée de Janvier cela ne sera sans doute qu'une vieille histoire et que ces idées noires m'auraient quittées...

Le matin de la rentrée, le problème fut réglé par la voiture et alors que je sortais le midi trottinette à la main pour aller chercher  mon petit homme, le facteur m'interpella pour me remettre en main propre une lettre de Décathlon...
Ayant souscrit l'envoi électronique de mes courriers je fus surprise de cette enveloppe et m'attendais à y découvrir un éventuel chèque de réduction ou une offre promotionnelle pour des Soldes en Avant Première... Bref Tout sauf :
Une lettre de rappel pour ma trottinette achetée il y a des années et  mentionnant des cas fréquents de casse brutale lors d'un usage intensif !!!
Je suis restée figée, livide, la lettre à la main... Sortie de ma stupeur par le bruit de ma trottinette qui venait de se fracasser à mes pieds !!!
Elle est donc rentrée à la maison sur le champ... Moi je suis arrivée en retard à l'école, mon petit homme a un peu grogné, mais finalement on ne s'en est pas si mal tirés !

Promis la prochaine fois je serai un peu plus à l'écoute...
Maintenant que je sais que la petite voix est aussi là pour veiller sur nous...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire