jeudi 23 juin 2016

Quand un message doit passer à tout prix...

Il y a quelques mois, la vie m'a amenée à passer un accord avec ma petite voix:

On ne tire plus les cartes 
aux gens qui n'en ont pas fait 
la demande ouvertement !!!

Une demande spontanée, sans que je l'ai évoqué ou proposé auparavant...
Je veux bien transmettre quelques messages incognito de temps en temps mais terminé pour les cartes!
Alors lorsqu'une de mes amies en visite à la maison s'est mise à  manipuler mes jeux de cartes oracles et mes tarots, j'étais sur le point de lui proposer un tirage quand je me suis souvenue de cette entente. Lorsque quelques minutes plus tard elle m'a demandé si ma petite voix ne me soufflait pas un message dans un de ces jeux pour elle, je n'avais même pas encore eu le temps de lui expliquer qu'on ne se posait plus la question mais que là qu'elle venait d'en formuler la demande, alors peut-être que j'aurais une réponse... Que déjà ma petite voix me décochait avec empressement (façon le génie de la lampe qui attend la formule magique pour exaucer un voeu):

- C'est bon!!! 
Elle l'a dit !!!! 
Ca compte comme une demande officielle ça!!! 
Allez Go on y va !!! 
Go! GO! GOOOOO!!!
Sors le jeu des anges.... 
Allez vas-y ! 
Tout de suite maintenant ! 
Depuis le temps que j'attends !!!

Etonnée de son empressement, je pris le jeu en question, extirpai les cartes de la boîte et aperçus le verso de la dernière carte quand ma petite voix me dit :

- Voilà! Parfait !!! C'est justement celle-là le message pour elle!!! Tu peux lui donner!!! (d'un air très satisfaite)

Les cartes en main je lus l'espace d'une seconde dans le regard de mon amie  qu'elle attendait de tirer sa ou ses cartes limite avec impatience, alors je ne me voyais pas lui donner la carte ainsi...
Cela faisait un peu trop "J'ai pas envie de me faire chier, tiens voilà la première qui passe, elle est pour toi !!!"
Du coup j'expliquais à ma petite voix que je ne pouvais pas faire ça comme ça, et que si vraiment c'était le message qui lui était destiné, il lui faudrait retirer la carte au milieu du jeu...
Et avant même de lui laisser le temps de me contredire, j'avais déjà mélangé le jeu et planqué THE  carte au milieu d'une cinquantaine d'autre... Genre "Na ! Voilà comme ça c'est trop tard je ne peux plus lui donner, je ne sais même plus où elle est tiens d'ailleurs! "

Après l'avoir délibérément prise de vitesse façon sale gosse,  c'est appliquée et consciencieuse que je suivis ses conseils à la lettre pour la préparation du tirage et une ou deux minutes plus tard les cartes étaient étalées devant mon amie avec pour consigne de piocher une carte...


Voyant qu'elle analysait chaque carte, prenant le temps de la réflexion, je m'éloignai de la table quelques instant quand ma petite voix grogna que mon amie venait de procéder à son tirage mais qu'elle avait mal choisi sa carte, elle m'expliqua qu'elle avait pris la mauvaise carte et qu'elle devait prendre celle juste à gauche de celle qu'elle venait de piocher !

Surprise par cette situation inédite, je transmis néanmoins le message et mon amie m'expliqua qu'elle hésitait justement entre ces deux cartes mais qu'elle avait fini par se décider sur celle de droite au lieu de celle de gauche... (Double surprise alors que ma petite voix me disait "Hé ! Je te l'avais dit pourtant !")

Je me suis donc approchée pour découvrir ensemble quelle était cette carte  qui était si importante pour elle et je suis restée sans voix en découvrant la toute première carte du verso du jeu... Celle-là même que je n'avais pas voulu lui transmettre spontanément et que j'avais demandé à ce qu'elle pioche si vraiment elle était pour elle...

J'étais à la fois interpellée et émerveillée... Je mis donc l'accent sur l'importance du message porté par cette carte dans son cheminement intérieur car la Vie tenait visiblement beaucoup à ce qu'elle reçoive ces mots et je ne pus m'empêcher de remercier pour ces instants aussi incroyables que magiques...
Dans l'espoir que ces quelques lignes renforcent votre confiance en la Vie, en ses signes et en ses messages...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire