jeudi 23 juin 2016

Quand un message doit passer à tout prix...

Il y a quelques mois, la vie m'a amenée à passer un accord avec ma petite voix:

On ne tire plus les cartes 
aux gens qui n'en ont pas fait 
la demande ouvertement !!!

Une demande spontanée, sans que je l'ai évoqué ou proposé auparavant...
Je veux bien transmettre quelques messages incognito de temps en temps mais terminé pour les cartes!
Alors lorsqu'une de mes amies en visite à la maison s'est mise à  manipuler mes jeux de cartes oracles et mes tarots, j'étais sur le point de lui proposer un tirage quand je me suis souvenue de cette entente. Lorsque quelques minutes plus tard elle m'a demandé si ma petite voix ne me soufflait pas un message dans un de ces jeux pour elle, je n'avais même pas encore eu le temps de lui expliquer qu'on ne se posait plus la question mais que là qu'elle venait d'en formuler la demande, alors peut-être que j'aurais une réponse... Que déjà ma petite voix me décochait avec empressement (façon le génie de la lampe qui attend la formule magique pour exaucer un voeu):

- C'est bon!!! 
Elle l'a dit !!!! 
Ca compte comme une demande officielle ça!!! 
Allez Go on y va !!! 
Go! GO! GOOOOO!!!
Sors le jeu des anges.... 
Allez vas-y ! 
Tout de suite maintenant ! 
Depuis le temps que j'attends !!!

Etonnée de son empressement, je pris le jeu en question, extirpai les cartes de la boîte et aperçus le verso de la dernière carte quand ma petite voix me dit :

- Voilà! Parfait !!! C'est justement celle-là le message pour elle!!! Tu peux lui donner!!! (d'un air très satisfaite)

Les cartes en main je lus l'espace d'une seconde dans le regard de mon amie  qu'elle attendait de tirer sa ou ses cartes limite avec impatience, alors je ne me voyais pas lui donner la carte ainsi...
Cela faisait un peu trop "J'ai pas envie de me faire chier, tiens voilà la première qui passe, elle est pour toi !!!"
Du coup j'expliquais à ma petite voix que je ne pouvais pas faire ça comme ça, et que si vraiment c'était le message qui lui était destiné, il lui faudrait retirer la carte au milieu du jeu...
Et avant même de lui laisser le temps de me contredire, j'avais déjà mélangé le jeu et planqué THE  carte au milieu d'une cinquantaine d'autre... Genre "Na ! Voilà comme ça c'est trop tard je ne peux plus lui donner, je ne sais même plus où elle est tiens d'ailleurs! "

Après l'avoir délibérément prise de vitesse façon sale gosse,  c'est appliquée et consciencieuse que je suivis ses conseils à la lettre pour la préparation du tirage et une ou deux minutes plus tard les cartes étaient étalées devant mon amie avec pour consigne de piocher une carte...


Voyant qu'elle analysait chaque carte, prenant le temps de la réflexion, je m'éloignai de la table quelques instant quand ma petite voix grogna que mon amie venait de procéder à son tirage mais qu'elle avait mal choisi sa carte, elle m'expliqua qu'elle avait pris la mauvaise carte et qu'elle devait prendre celle juste à gauche de celle qu'elle venait de piocher !

Surprise par cette situation inédite, je transmis néanmoins le message et mon amie m'expliqua qu'elle hésitait justement entre ces deux cartes mais qu'elle avait fini par se décider sur celle de droite au lieu de celle de gauche... (Double surprise alors que ma petite voix me disait "Hé ! Je te l'avais dit pourtant !")

Je me suis donc approchée pour découvrir ensemble quelle était cette carte  qui était si importante pour elle et je suis restée sans voix en découvrant la toute première carte du verso du jeu... Celle-là même que je n'avais pas voulu lui transmettre spontanément et que j'avais demandé à ce qu'elle pioche si vraiment elle était pour elle...

J'étais à la fois interpellée et émerveillée... Je mis donc l'accent sur l'importance du message porté par cette carte dans son cheminement intérieur car la Vie tenait visiblement beaucoup à ce qu'elle reçoive ces mots et je ne pus m'empêcher de remercier pour ces instants aussi incroyables que magiques...
Dans l'espoir que ces quelques lignes renforcent votre confiance en la Vie, en ses signes et en ses messages...

vendredi 17 juin 2016

Demande à la Vie !!!

Ce soir j'avais envie de vous raconter l'histoire de ma nouvelle yaourtière...
Bon c'est sûr, dit comme ça, ça ne vend pas du rêve ! Et pourtant... Au travers l'histoire de cette yaourtière, je veux vous parler non pas de rêve mais de magie, une des plus belles magies... Celle de l'Univers que je préfère appeler "la magie de la Vie" ( Avec un V majuscule !!!)

Il y a quelques années, quand j'ai commencé à me soucier de la qualité de mon alimentation j'avais chiné sur une brocante une vieille yaourtière dans laquelle je faisais de délicieux yaourts...


Grande consommatrice de produits laitiers à l'époque, j'ai très vite investit dans une seconde afin de pouvoir faire un roulement...

Puis les enfants sont arrivés et j'ai remplacé mes deux petites yaourtières par un tout aussi vieux modèle mais de format familial avec ses pots de réserve dénichés sur une brocante pour quelques euros...

Il y a 3 ans je suis devenue intolérante au lactose à tel point que j'en ai stoppé totalement sa consommation...
Mais je ne m'étais pas résignée à me débarrasser de ma vieille yaourtière... Je gardais toujours le secret espoir de pouvoir re-consommer les yaourts que j'aimais tant...
Et puis avec les années, mon regard sur les produits laitiers a évolué au fur et à mesure que mes connaissances augmentaient à leur sujet...
J'ai pris conscience que le lait industriel imposait la séparation vache/veau  qui m'attriste beaucoup alors j'ai fini par renoncer à l'idée de re-consommer un jour des yaourts même si j'étais toujours autant attachée à leur goût...
Afin de ne plus être tentée, j'ai fini par jeter ma vieille yaourtière dont il ne restait quasiment plus aucun pot d'origine et qui avait mal supporté 3 ans de stockage....

A peine 2 semaines plus tard je découvrais la possibilité de confectionner des yaourts lactofermentés... A base de laits végétaux !!!
Et devinez de quoi j'avais de nouveau besoin pour leur fabrication... Et wé !!! Une yaourtière comme celle que j'avais gardé sans m'en servir pendant 3 ans et que je venais à peine de finir par m'en débarrasser... Le moins que je puisse dire c'est que je l'avais assez mauvaise !!!

Alors je suis allée faire un tour au rayon électro-ménager pour faire le point des offres du marché afin de me faire une idée du prix qui avait dû bien évoluer en une quinzaine d'années...
Le tout premier prix commençait à une vingtaine d'euros... Et les prix montaient jusque 140 euros pour le modèle de compétition !!!

Il ne me restait plus qu'à demander un petit coup de pouce à la Vie pour cet achat... Petite demande qui ressemblait à cela :

"Bon... visiblement il va falloir que je m'équipe à nouveau... Je n'ai pas l'absolue certitude que cet achat soit indispensable mais je pense qu'il peut être bénéfique pour notre santé à tous puisqu'il nous permettrait de consommer des nouveaux produits lactofermentés pour nous soigner, mais je ne peux me permettre un gros investissement financier...
Si cet achat est une bonne chose pour nous j'aimerais un petit coup de pouce de là-haut qui me permettrait de dénicher un modèle pratique pour ma famille nombreuse (genre celui que j'avais avant par exemple) mais pour moins de 10 euros  sur une des brocantes à venir ce serait parfait ! Je prendrais alors cela comme le signe que cet achat est une bonne chose et me lancerai dans la confection de ces nouveaux yaourts végétaux... 
D'avance merci pour votre aide"

Le week-end suivant sur la brocante, j'aperçus dans le fin fond d'un stand le carton de "THE yaourtière de compét' format familial à 140 euros" posé sous des affaires...


Mon petit mari me suggère alors d'en demander le prix ce que je me refuse de faire car je n'avais pas envie d'être dégoûtée... De toutes façons le max du max que je pouvais me permettre en ce moment c'était 10 euros et jamais personne ne vendrait cette yaourtière à ce prix là...
Il insista me disant que si par miracle les gens la vendaient à 30 euros nous pourrions peut-être faire une folie et nous l'offrir...
Mais c'était à mes yeux inenvisageable de dépenser une telle somme sans même  savoir ce que ce produit valait (je n'avais pas fait la moindre recherche à son sujet, persuadée de ne jamais pouvoir m'en offrir une à ce prix)... L'expérience m'avait appris que ce n'est pas parce qu'un produit était le plus cher qu'il était forcément le meilleurs...
J'ai donc opté pour demander à la dame la raison de sa revente afin d'en apprendre d'avantage...
Ce à quoi la vendeuse me répondit que cela ne l'intéressait simplement pas mais que si elle me tentait elle me la laissait pour 5 euros !!!!
Je n'en ai pas cru mes oreilles et l'ai fait répéter 2 fois son prix...
Elle m'assura qu'elle n'avait servi qu'une ou deux fois et qu'elle fonctionnait très bien et moi je la payais en me disant que cela ne devait pas être trop compliqué à réparer puisqu'en général une yaourtière c'est un interrupteur + une résistance... Et que dans le pire des cas si je n'y parvenais pas, ce n'était même pas le prix des pots !!!

Et bien figurez-vous que la yaourtière de compét' fonctionne parfaitement (Ce que ma petite voix m'avait soufflé mais qe je ne pouvais pas croire)...Mieux encore : elle fait des yaourts... de compét eux aussi !!! Je n'en suis d'ailleurs toujours pas revenue !!!
Chaque fois que je passe dans ma cuisine j'ai l'impression que c'était Noël la semaine dernière!!!
Pleine de gratitude pour ce cadeau de la Vie je ne cesse de m'émerveiller devant ce que certains appelleront des coïncidences...
Sauf que ma vie est remplie de coïncidences de ce genre...
Bon je ne trouve pas non plus des yaourtières haut de gamme neuves à 5 euros sur toutes les brocantes, mais cette yaourtière n'est que le dernier exemple en date que j'ai choisis pour illustrer cette notion de demande et d'offre de la vie...
Un ami un poil de mauvaise foi me fit remarquer que lui demandait une Ferrari depuis des années et qu'il n'en avait jamais vu la couleur!!!
Bien sûr que "cela ne marche pas comme ça", bien sûr que les demandes doivent rester cohérentes avec un réel besoin, bien sûr qu'on ne peut pas se"reposer sur la Vie" et se dire qu'il n'y a qu'à demander et attendre en se tournant les pouces...
Cette Yaourtière je suis allée la chercher, je me suis levée à 5h du matin un dimanche pour faire les meilleures affaires alors que j'aurais pû rester faire la grasse matinée ce jour là... Bien sûr que cela ne fonctionne pas pour tout, tout le temps... Mais cela fonctionne parfois et rien que "parfois" c'est déjà énorme !!!

Alors le message que je tenais à faire passer dans cet article c'est que bien souvent, lorsque l'on demande et que l'on est prêt à accueillir les cadeaux de la Vie, alors la Vie se montre généreuse...

Je pense à titre personnel qu'il y a des "règles à respecter"...
Que la vie se montre généreuse avec celles et ceux qui le sont en retour, avec celles et ceux qui témoignent amour, bienveillance et gratitude à leurs proches... Une sorte de donnant/donnant qui facilite le quotidien des altruistes... bon je la fait vraiment très très courte là-dessus mais vous saisissez le concept...

Cet article est aussi là pour vous rappeler que parfois on peut faire " le sale gosse" et réclamer...
Parce que si on a vraiment besoin de quelque chose, on ne peut pas se plaindre de ne pas le recevoir si on n'en fait pas la demande!
Il faut savoir demander de l'aide... à ses proches ou à la Vie qui sait aussi se montrer à l'écoute!!!
C'est si simple:
 Y'a qu'à demander... se laisser surprendre...s'émerveiller... et ne pas oublier de remercier!!!
Elle n'est pas belle la Vie???
 ;-)



lundi 4 avril 2016

L'histoire d'un radiateur....

Vous avez vu le titre de l'article? Ce soir je vais vous raconter l'histoire d'un radiateur...
Oui! Oui! Un radiateur !!! Un panneau électrique rayonnant de 2000 watts pour être plus précise...

Vous vous demandez le lien entre un radiateur et mes perceptions ?
Je vous raconte ça...


A la maison les brocantes sont devenues un choix de vie...
Nous vivons très simplement et l'essentiel de ce qui compose notre maison est chiné sur les brocantes de la région...

Lors de la brocante de la semaine dernière, Christophe avait repéré un chauffage électrique... THE radiateur en question...
Je n'étais pas franchement emballée par l'achat d'un chauffage car cela fait partie de ce que l'on appelle "les achats utilitaires"... Indispensables certes... mais aux antipodes des "achats plaisirs".
Ce n'est cependant pas cela qui motiva mon opposition à cet achat...

Je vous ai déjà raconté l'histoire de ma lampe il y a quelques mois...
Et bien depuis il y a comme une sorte d'accord tacite entre ma petite tribu et moi... Nous n'avons jamais rien signé, jamais rien dit non plus, mais chaque fois que quelqu'un est sur le point d'acheter d'occasion un objet électrique, il me montre l'objet en question et il sait que si je ne m'y oppose pas il peut l'acheter en toute confiance... Ce qui est le cas la plupart du temps, car heureusement la grande majorité des personnes sont honnêtes...
Au début c'était plus pour me charrier qu'autre chose je pense, mais c'est devenu une sorte de rituel...

Alors lorsque ma petite voix m'a soufflé qu'il ne fallait pas acheter ce radiateur, je me suis tout naturellement opposée à cet achat.
Christophe qui avait déjà engagé la conversation avec le vendeur qui avait l'air fort sympathique me fit remarquer que le radiateur était à un prix imbattable, que c'était une grande marque, encore dans son carton d'emballage, dans un état impeccable, que ses propriétaires s'en séparaient juste pour une question de design mais qu'il n'avait aucun problème...

J'entendis ses arguments mais ma petite voix était catégorique. Non c'était non.

Contrarié Christophe me répondit qu'à 4 euros nous ne prenions pas un grand risque et me rappela que nous avions déjà trouvé un précédent chauffage de la même puissance à prix similaire et qu'il fonctionnait très bien !
Certes, mais cette fois j'étais en alerte alors je ne lâchais rien.
Agacé, mon petit mari finit par acheter le radiateur  en grommelant qu'il avait bien conscience qu'il prenait un risque, ne fut-ce que de 4 euros,  qu'il en assumerait l'entière responsabilité si arrivés à la maison le radiateur ne fonctionnait pas mais que cela le rassurait de penser que je délirais à plein tube avec mes perceptions concernant les objets et qu'il ne voyait d'ailleurs pas vraiment comment cela pouvait être possible.
Donc il préférait penser que j'avais eu beaucoup de chance avec ma lampe... Que depuis, chaque fois que je m'étais opposé à un achat personne n'était allé contre et que du coup personne ne pouvait prouver que ma petite voix n'était pas infaillible... Mais qu'il allait s'en charger ce jour même!

Ouch!!!
Je me retrouvais dans le même état d'esprit qu'il y a quelques années torturée entre l'envie que ce radiateur fonctionne afin de nous permettre de rentabiliser la brocante avec cet achat imbattable qui nous ferait réaliser une belle économie sur un achat peu glamour; et l'envie secret de gamine gâtée pourrie que le radiateur ne fonctionne pas, juste pour prouver que j'avais raison (wé ! Je sais... c'est un peu immature et contre-productif, et en pleine conscience je tentais de lutter contre.) 

Une fois rentrés à la maison, nous  nous empressâmes de raccorder le radiateur à l'arrivée électrique et je dû bien reconnaître qu'il chauffait très bien.
Alors j'étais heureuse de l'économie réalisée mais fortement contrariée par cette instinct en lequel je croyais dur comme fer et qui venait de montrer ses limites.
Pour autant, chaque fois que je doutais ma petite voix en rajoutait une couche et ne démordait pas de sa position: il ne fallait pas acheter ce radiateur!!!

Je présentai donc mes excuses à Christophe reconnaissant qu'effectivement le radiateur chauffait très bien mais que je ne pouvais m'empêcher d'être inquiète car ma petite voix était toujours aussi catégorique malgré l'évidence de l'instant... je lui demandais donc de ne pas laisser tourner le chauffage en notre absence , lui expliquant que je n'avais pas confiance en lui et qu'il lui faudrait faire ses preuves quelques temps avant que je ne dénigre totalement mes perceptions...

Lui, rassuré par le bon fonctionnement de son achat accepta pour me rassurer de rester vigilant à son égard...
Chose qui fut totalement inutile car la deuxième fois où j'ai allumé ce fichu chauffage, il démarra quelques minutes et se coupa pour ne jamais redémarrer.

Forcément, ma petite voix lâcha un :
- Alors????? C'est qui qui avait raison ??? Hein ???
Et méa culpa j'avoue tout , je me sentis grandement soulagée quand ce chauffage rendit l'âme.

"Soulagé" je ne pense pas que ce soit le terme approprié pour décrire l'état de Christophe qui poussa jusqu'à me demander si je n'avais pas influencé le chauffage pour qu'il rende l'âme (?!?!?!?! J'ai mis cette question sur le dos de la stupéfaction et de la mauvaise foi)

Quoi qu'il en soit, je suis de plus en plus interpellée par cette faculté que j'ai de percevoir le bon fonctionnement des objets...
J'ai déjà lu des articles sur la psychométrie,  sur ces personnes capables de ressentir l'histoire d'un objet rien qu'en le touchant (genre la table qui a appartenu à un roi et accueilli des banquets.... ou la statuette sculptée par un chaman au fin fond d'une forêt primaire ou capable de dater une momie rien qu'en la touchant mais je n'ai jamais rien lu ou vu de similaire).
D'ailleurs je me demande bien à quoi cela peut servir un don pareil...
A ne pas se faire avoir sur les brocantes me direz-vous... Oui mais en dehors de cela ?
Est-ce là les prémices d'une future psychométrie à moi ?
Est-ce juste une manière qu'à trouvé ma petite voix de me prouver sa fiabilité en nous offrant des preuves terre à terre... Car je ne peux pas vraiment parler de mémoire de l'objet... Je ne les touche pas, je ne les ressens pas... Juste je sais, on me souffle...
Pourquoi? comment?
Je n'en sais encore rien... Mais si parmi mes lecteurs quelqu'un a déjà vu ou lu des histoires similaires ou dispose des mêmes perceptions je serais ravie d'échanger avec lui sur le sujet...
En attendant, j'espère au moins vous avoir distrait et avoir ouvert un peu l'étendue du champ des possibles.





mardi 29 mars 2016

Petite voix qui aide à guérir...

Ceux qui suivent un peu mes écrits ont dû remarquer ma disparition de la toile depuis quelques semaines...
La faute à mon petit homme qui vient de passer sans aucun doute le pire hiver de sa vie!
Quelques jours après Noël il a attrapé une gastro assez costaud qui l'a cloué au canapé pendant quelques jours n'ayant même pas la force de regarder la télévision et n'aspirant qu'à câliner la bouillotte chaude sous la grosse couverture.

La semaine suivante, il ne put reprendre l'école emprunt à de violents maux de ventre...
Alors méa-culpa j'avoue tout,  je ne me suis pas inquiétée directe car si nous mangeons principalement sans lactose et sans gluten, nous faisons toujours quelques écarts au moment des fêtes de fin d'année lors des repas de famille... Du coup, il m'a semblé normal que le corps profite  d'une bonne gastro pour une bonne détox afin de retrouver le chemin de la pleine santé. Après au regard de la violence du virus, me suis dit que c'était normal qu'il ait encore mal au ventre la semaine qui suit car il avait dû s'enflammer les intestins comme cela lui était déjà arrivé il y a quelques années.

La troisième semaine, les maux de ventre n'avaient toujours pas diminué, et le médecin après une examen approfondi de plus d'une demi heure sur son ventre conclut à une colite spasmodique d'origine virale, complication de gastro peu fréquente.
Les jours s'écoulaient, le traitement se terminaient mais le mal ne disparaissait pas.
Pourtant non seulement plus un seul écart n'était toléré à la maison, mais en plus il suivait un régime  alimentaire rigoureux sans le moindre aliment irritant pour les intestins.
Et quand médecins et professeurs commencèrent à envisager la cause psychologique j'avais cette certitude au fond de moi, cet instinct maternel qui me hurlait que nous étions en train de passer à coté de quelque chose et que la cause était bien physiologique.
Avons alors procédé à une série d'examens médicaux allant de l'analyse de selles à la prise de sang en passant par l'échographie...
Les soins de mon chaman de mari n'ayant pour une fois qu'un impact assez limité dans le temps, chaque fois les symptômes revenaient très vite.

Toutes les journées se suivaient et se ressemblaient...
Les premiers mots au réveil alors que les paupières n'étaient même pas encore ouverte étaient "Rhooo non j'ai déjà mal au ventre... :-( " et la douleur ne faisait que grimper jusqu'au soir avec un pic de douleur à 9,5 , parfois 10/10 (sur son échelle de douleur) quand il se tordait en deux en hurlant comme si il fallait que le mal sorte par quelque part alors c'était parfois par la voix...

Nous avons enchaîné les insomnies et les nuits de quelques heures à peine et rien ne lui apportait soulagement... Pas même un bon vieux spasfon bien chimique ! :-(

Chaque semaine nous testions nouveau remède naturel et mettions en place un protocole de soin supplémentaire dans l'espoir d'apaiser enfin mon petit homme qui n'en pouvait plus de souffrir ainsi...

Il a raté l'école 5 semaines puis a fini par reprendre une fois qu'il avait appris à vivre avec un certain seuil de douleur : Entre 7et 8 il allait à l'école, et cela lui faisait du bien car cela lui occupait l'esprit et lui évitait de se focaliser sur son ventre, et au delà il était couché dans le canapé au calme avec une bouillotte... Tout le temps où il soufrait je continuais mes recherches pour essayer de comprendre la cause de ce mal alors que rien dans notre univers familial ou scolaire aux dires de son institutrice n'avait changé.
Pour autant sa situation continuait de se dégrader et il avait désormais un mal de tête quasi permanent...

Profondément lasse de voire souffrir mon fils ainsi j'ai fini par me tourner vers mes guides spirituels, ses anges gardiens à lui, et leur ai demandé de m'aider à le soigner et à le guérir...
En vain... Enfin c'est ce que je croyais.
Le lendemain matin ma petite voix me demandait de publier un article sur les méthodes de soin naturel du reflux gastro-oesophagien, des brûlures d'estomac, des remontées acides etc...

Elle n'avait pas terminé sa demande que je lui expliquais que le remède était déjà en ligne dans un article sur les effets secondaire des médicaments anti-acidité type Mopral Inexium etc...
Mais elle insistait ne voulant rien savoir !
J'ai fini par en déduire que je devais faire un autre article, indépendant, avec un titre plus explicite car le référencement de google s'effectue principalement grâce au titre.
Alors je lui ai promis que j'allais le faire oui, mais pas le jour même... Nous étions dimanche, j'étais particulièrement épuisée, je n'avais qu'une envie : celle de me reposer.

Une fois encore ma petite voix têtue/butée/bornée n'a rien lâché !
Dès que je terminais une activité elle revenait à la charge pour la rédaction de cet article tant et si bien que j'ai fini par me fâcher :

- Oui Oh! ça va hein !!!! Je l'écrirai ce soir ! LA! Ca te va ce soir ??? Tu me lâches maintenant????

Le soir même, alors que je n'aspirais qu'à gagner ma couette douillette, je me plaignis à mon chaman de mari que je devais absolument faire le copié/collé de cet article pour le mettre en ligne car ma petite voix ne m'avait pas lâchée et il ajouta à ma plus grande surprise :

-Tu ne dois pas seulement faire un copié/collé tu dois reprendre tes recherches sur le sujet et faire l'article plus précis.
(Sitôt confirmé par ma petite voix qui semblait soulagée d'avoir trouvé un soutien actif)

J'étais dépitée !!!!

Je me suis donc relancée dans les recherches à contre coeur, moi qui aurait tant aimé reprendre les écrits de mes blogs avec  un sujet léger ou spirituel, mais pas sur des recherches médicales dont je ne souffrais même pas... Mais bon.... Plus vite rédigé, plus vite tranquille !

Me suis donc installée sous ma couette et ai lancé le moteur de recherche sur l'hyperchlorhydie et ce que j'ai découvert m'a laissé sans voix.

Ces recherches déjà effectuées il y a quelques années prenaient aujourd'hui tout leur sens !!!!
Mon fils souffrait des intestins depuis plus de 8 semaines car cela faisait 8 semaines que nous tentions de lui soigner les intestins !!!


A aucun instant nous n'avions envisagé que le problème puisse être ailleurs et que ses crises de colites puissent être la conséquence d'un tout autre mal et pourtant, tous les symptômes étaient là!
Mon fils souffrait d'hypochlorhydrie, comprenez son estomac ne produisait plus assez d'acide pour bien amorcer la digestion des aliments qui arrivaient du coup dans les intestins pas suffisamment décomposés et la digestion défectueuse occasionnait alors tout une suite de symptômes allant des ballonnements, aux crises de côlons irritables en passant par les diarrhées, les maux de têtes aussi appelés migraines digestives... tout y était, absolument tout !!!!

Waouh!  Je débordais alors de gratitude envers ma petite voix qui venait de m'offrir l'aide en laquelle je ne croyais plus et expliqua alors à Nahélé ce qui venait de se passer...

Curieux, il me demanda pourquoi la petite voix l'avait laissé souffrir aussi longtemps ce à quoi elle répondit que durant tout ce temps, nous avons cherché, appris, découvert de nouvelles choses et mis en place d'autres indispensables à la bonne santé de toute la famille et que chaque jour de mal eut son utilité...
Qu'elle aurait pû juste me souffler ce simple mot, mais me forcer à écrire cet article et me pousser à le découvrir par moi même permettrait désormais à d'autres personnes en souffrance de se soigner naturellement et qu'il ne serait pas le seul à être soulagé...

Sceptique il ne put s'empêcher de me dire que plein de fois nous avons mis en place de nouvelles choses mais que jamais cela ne l'avait soulagé et qu'il était toujours entre 7 et 8 depuis plusieurs semaines... Alors il demandait des preuves...
Preuves qui ne tardèrent pas à arriver.
Dès la mise en place du traitement de l'hyperchlorhydrie avec 1,5 cl de vinaigre et 3cl de sirop de framboise par repas, le mal commença enfin à s'atténuer...
A 6 , 3 jours plus tard, pour la première fois depuis des semaines, nous n'osions nous réjouir trop vite...
A 5 le quatrième jour,  nous commencions à entrevoir l'espoir d'une guérison rapide...
A 4 au bout de 5 jours les résultats étaient inespérés et mon petit homme retrouvait le sourire !!!

Il n'est pas encore totalement guéri mais je devine qu'on ne rétablit pas 8 semaines de douleurs violentes en une seule semaine mais il recommence de nouveau à jouer, parvient de nouveau à s'endormir le soir sans bouillotte, sans massage et bien avant 1 ou 2 heures du matin ... Parfois même avant 22h... Et moi chaque soir, je me couche pleine de gratitude et d'émerveillement, consciente de la chance que nous avons.

Alors je tenais à partager ce récit... Sur ce blog ... Avec la version Off mentionnant la petite voix, qui ne figurera pas sur le Blog officiel :-P




jeudi 11 février 2016

Quand ma petite voix joue au Docteur...

... Je me demande si ce n'est pas juste pour faire sa crâneuse !

Hier matin ma petite voix a repris du service après quelques jours de répit liés à une bronchite carabinée qui m'a laissée sur la touche !
Et c'est en allant chercher quelques bûches pour le feu qu'elle m'informa que ma soeur était malade...
Etonnée car je l'avais vu la veille en pleine forme, j'ai eu tendance à négliger son information, alors comme bien souvent il lui fallut répéter avant que je prenne ses dires en considération...

La troisième fois, j'ai fini par lui répondre "Oui ben ça va ! Elle est grande ma soeur ! Elle sait se soigner naturellement, en plus chaque fois qu'elle est malade ou presque elle vient aux nouvelles de nos dernières découvertes en matière de soins naturels pour se remettre d'aplomb au plus vite, donc si elle est malade, elle m'appellera"...
Sauf que... Ma petite voix ne l'entendait pas de cette oreille !

A 11H, j'ai fini par lui envoyer un petit SMS rapide :
- "T'es malade???"

Message qui a piqué sa curiosité car elle m'a rappelé sur le champ pour me dire que tout allait pour le mieux depuis quelques jours et que non elle n'avait pas de problème...
Elle me demanda pourquoi cette question , là comme ça à 11h et ne sachant pas mentir, je me suis un peu sentie honteuse de lui confier que ma petite voix m'avait soufflé qu'elle était malade et qu'elle aurait besoin de moi !

M'enfin je préférais que ma petite voix se soit trompée plutôt que de savoir ma petite soeur souffrante...
En raccrochant c'est tout juste si je ne lui ai pas fait une scène genre :
- Bah alors??? C'est quoi ce bordel ? On débloque maintenant ??? 
Déjà que c'est difficile de garder de la crédibilité en évoquant sa petite voix, mais si en plus tu perds en fiabilité ça ne va plus le faire du tout !!!

Mais elle campa sur ses positions et revint à la charge plusieurs fois dans la journée !
Vers 15h je commençais à me fâcher en grognant que si ma soeur était malade il me semble qu'elle serait au courant alors qu'il fallait me lâcher avec ça maintenant !!!

Forcément à 17h elle n'avait toujours pas lâché l'affaire...
Tant et si bien qu'à 17H30  je renvoyais un message pour demander à ma soeur si elle se portait toujours bien...

Message auquel je reçu  en réponse que ma petite voix n'était pas infaillible et qu'elle allait très bien et qu'il n'y avait pas de raison pour que cela change... Elle n'avait pas fait d'excès alimentaire, n'avait côtoyé personne de malade, et se trouvait même plutôt en forme !
Elle me recommandait donc de me détendre là que j'étais rassurée...

En raccrochant je n'avais vraiment plus la tête à  la pâtisserie que j'étais en train de confectionner et ne cessais de m'interroger sur les raisons de cette défaillance, les conséquences que cela pouvait entraîner etc etc.... Quand mon téléphone sonna...
Quarante-cinq minutes s'étaient écoulées depuis que j'avais raccroché et c'était ma soeur qui me rappelait... Sans doute avait-elle oublié de me dire quelque chose !

Ses premiers mots furent :
- PU**** TU COMMENCES VRAIMENT A ME FAIRE PEUR !!!

Surprise, je ne pus m'empêcher de lui demander ce que j'avais fait quand je l'entendis vomir à l'autre bout du téléphone !
Elle revint se justifier en me disant qu'elle ne comprenait pas, que tout allait très bien jusqu'à ce que plus rien n'aille du tout !!! Qu'elle n'arrêtait plus de vomir, (elle qui ne vomit pas facilement, et encore moins sans prise d'alcool), elle me parla de son ventre en vrac et ne cessait de me répéter "Pourtant tout allait bien y'a une heure... Je confirme : tu fais peur tu sais !!!" me répétait-elle...


En raccrochant je ne savais plus que penser...
Y'avait limite ma petite voix le mains sur les hanches , tapant du pied qui me disait "Alors??? Elles viennent ces excuses ??? C'est qui qui est fiable et c'est qui qui ne l'est pas ???"


Et quand je lui demandais quel était l'intérêt de cette expérience, la seule réponse que je reçus était que ma soeur avait "besoin" d'une petite démonstration...
Que je comprendrai dans le futur et que cette journée aurait son importance...
(Et en plus elle fait du teasing et entretient le suspens... non mais je rêve !)

-Mwé.... en fait tu voulais lui en mettre plein la vue c'est ça ? En gros tu fais ta crâneuse!!! 
Ce n'est pas très éveillé ça chère petite voix !!! :-P
Bon OK... Je sors... Mais j'men fiche ! Je vais le raconter sur mon blog quand même!!!






lundi 1 février 2016

Chance ou pas chance ?

Je travaillais sur mon ordinateur portable lorsqu'un "chtiiing" retentit...
Une notification m'informa que j'avais un message.
Une de mes amies victime d'un léger passage à vide me demandait d'interroger ma petite voix quant à son chemin de vie...

Je n'ai pas eu le temps de lui répondre que j'avais entendu sa demande et transmis le message, mais que là dans l'immédiat je travaillais du coup ma réponse viendrait certainement dans le cours de la journée que déjà la petite voix rappliquait et me soufflait quoi faire!

Ni une, ni deux... La petite voix, toujours prête à rendre service !!!

Sauf que j'étais en pleine concentration pour la rédaction d'un rapport associatif et que ce n'était pas vraiment le moment !

Décidément il y a vraiment des fois où je me demande si mon avis a vraiment de l'importance ! lol

Quand la petite voix dit que c'est maintenant.... C'est MAINTENANT !!!
J'ai beau essayer d'objecter que j'ai autre chose à faire, que je suis en plein travail ou autres excuses... Je ne semble pas avoir trouvé d'argument recevable pour un ajournement de ses interventions !

Dans ses meilleurs jours, comme ce matin,  elle m'explique que si je suis pressée on va faire vite...

Me suis donc levée en soupirant genre...
- Bon ça va, ça vaaaa.... T'as gagné, j'y vais ! Mais on ne traîne pas hein !!!

L'avantage du jour c'est que je n'avais pas encore remballé mes jeux dans leur malle car je n'avais pas terminé un tirage hier soir...
J'ai donc pris le jeu soufflé par ma petite voix et une carte que j'avais piochée pour une de mes clientes était restée de côté...
Pas grave me dis-je...

Sauf que la petite voix ne l'entendait pas de cette manière.

-Rhooooo.... Eh! Y'a 52 cartes... Je suis pressée, celle là reste là, cela m'évitera d'avoir à la rechercher tout à l'heure pour en transmettre le compte rendu à ma cliente d'hier.

Comment ça "non" ???
De toutes façons je ne vais pas piocher la même deux fois de suite...

Et là je me dis que ma petite voix a peut-être bien encore plus sale caractère que moi !!!
Ben quoi ?
Je m'interromp dans mon travail pour l'écouter et aller tirer une carte et elle me fait encore remarquer que pour quelqu'un de pressée je perds mon temps à râler et je n'écoute pas !!!
J'hallucine !!!!

J'avais les cartes dans les mains, je commençais à les battre consciencieusement comme d'habitude en écoutant attentivement comment faire....devant derrière, stop , je coupe ou pas, recommence si besoin... Quand la petite voix m'enjoignit de couper directement les cartes une seule fois de la main gauche vers la droite et de les étaler...

Surprise, j'ai marqué un petit temps d'arrêt pour être sûre d'avoir bien compris quand elle ajouta :

- Quoi ? Faut savoir, il me semblait que t'étais pressée !!!
- Euh.... 
- Bon alors coupe, étale , écoute et tire !!!
- Oui chef !!! Rhoooo... C'est qu'elle ne rigole pas la petite voix ce matin !

Quand je vous disais que je la soupçonnais d'avoir sale caractère!!!

Ceci dit, j'en plaisante par écrit mais cela m'interpelle vraiment sur cette notion de caractère forcément imputable à "une personne" et m'amène à réfléchir sur deux choses...

- Et si ma petite voix était une sorte d'Ange Gardien, mais façon personne avec trait de caractère etc revenue avec cette mission? Un peu comme dans  "L'empire des Anges" de Bernard Werber.

- Et euh.... Si elle est capable de se faire entendre de la sorte pourquoi passer par les cartes pour certains de ses messages... Elle ne peut pas me le dire de vive voix comme elle est capable de me grogner dessus ?!?!
Bon certes, dès fois c'est ce qu'elle fait... Mais pourquoi les cartes? Alors ça... Je n'ai pas encore de réponse.

J'obtempère donc et suis à la lettre ses consignes pour finir par tirer très précisément LA carte que je m'apprêtais à laisser de côté quelques minutes plus tôt !
Je n'ai pu m'empêcher de rire... Toute seule devant mes cartes !

Il y en avait 51 autres... soit une chance sur 52...
Ou Alors la chance n'y est pour rien ;-)


Merci qui???
Merci La Viiiiie !!!











vendredi 29 janvier 2016

Dictée matinale...

Ce matin, après le départ de Mia pour le collège et avant le réveil de mes 3 malades, je m'apprêtais à me poser dans mon canapé avec un petit lait de noisette bien chaud avant de "mettre en route la maison" lorsque mon téléphone vibra sur le plan de Travail...

Un SMS de l'une de mes amies qui m'envoie la photo d'une des pages du Manifeste du guerrier de Lumière... "Mon livre"... celui qui a bouleversé ma vie...
Il n'en fallut pas plus pour que je m'accorde quelques minutes de réflexion dans ma salle de bain, face à mon sèche linge me soufflant une douce chaleur délicieusement parfumée au savon...

Alors que je m'apprêtais à lui  répondre et  à prendre de ses nouvelles, ma petite voix débarqua sans prévenir pour la dictée matinale...
J'ai quand même demandé de ses nouvelles... Ca ne se fait pas d'entamer direct la conversation par les délires de ma petite voix...

 Quand ma petite voix me souffle : "Confusion"...

"Confusion" ? Hein?? Quoi confusion?!?! Qu'est ce que tu veux que je fasse avec ça ?

/Et merde!!! Ca va encore virer bizarre cette conversation... je le sens !!!/

Alors quoi mon amie est confuse en ce moment ??? 
Ah wé d'accord! 
Pas de réponse!!! 
Je vois... 
Ca va encore être à moi de me débrouiller et de poser la question !!!


Et voilà le SMS est parti... Elle ne répond pas...
Je ne sais pas si c'est bon signe ou mauvais signe... Est-ce qu'elle réfléchit? Est ce qu'elle me prend pour une dingue (encore plus que d'habitude) ?

Rhooooo merde! Ca ne veut rien dire en plus !!! Mais qu'est ce qui m'a pris de lui poser une question pareille à 7h38 du matin !!! 
Ce qui est sûr maintenant c'est que si elle n'était pas confuse elle risque fort de le devenir avec mes sms à la con ! Merci la petite voix de me mettre dans des situations pareilles !

Ah! Un "Chtiing" de mon téléphone ... 
(Oui ben mon tel fait "chtiiiing" et pas "biiiiiip" quand je reçois un message et moi j'ai le souci du détail :-P )


Ben voilà ! 
Pas manqué !!! 
Elle ne voit pas du tout de quoi je parle et me demande ce que je veux dire...
Le problème c'est que "JE N'EN AI PAS LA MOINDRE IDEE MOI!!!!

Qu'est ce que je fais maintenant ?
Youhouuuu...  la petite voix ?
Suis un peu dans la merde là, t'as pas un truc à me souffler puisque c'est un peu toi qui m'y a poussé?

...

Rien forcément !!! Pas de réponse...
Bon ben... On va jouer carte sur table alors...


S'en suit alors quelques SMS de mon amie qui resteront du domaine du Privé dans lesquels elle me résume en une ou deux phrases ses préoccupations du moment juste avant que ma petite voix ne vienne me dicter ce que je devais lui écrire et qui n'avais finalement pas grand chose à voir avec ses 3 derniers messages.

Un peu réticente je tente de protester en expliquant que visiblement mon amie n'a pas trop bloqué sur la "confusion", je ne vais peut être pas en rajouter une couche non plus!!!
Mais comme je l'ai déjà précisé ma petite voix est du genre têtue/butée/bornée...
Alors va pour la dictée du matin !!!


Rhoooo... Pitié non pas ça!!!! Pas avant 8h du matin... C'est quoi ce bordel ! Tu tiens vraiment à me saper toute crédibilité auprès de mes amies c'est ça???

Et en plus La petite voix chipote sur les majuscule et me fait corriger parce je n'avais pas assez insisté sur le Droit !!!

Bon on va limiter la casse avec un smiley hein ! Ca fera moins ... Moins quoi d'ailleurs???Je ne sais même pas mais tant pis je mets un smiley !!! Il est d'ailleurs parti avant même que la petite voix ne s'offusque ... Et toc!

Bon je continue parce que la dictée n'est pas terminée !!!



Quoi??? Mais n'importe quoi ! Elle ne m'a pas dit ça !!!

Comment ça, c'est ce qu'elle a besoin de lire et d'entendre ?

Bon... bon... Je concède que ce n'est pas complètement hors de propos et que ce n'est pas avec ça que grossirai trop mon dossier pour l'aile Ouest de l'EPSM le plus proche , et puis surtout je sais par expérience  que chaque fois ma petite voix intervient pour le bien de mes proches... donc j'arrête de chipoter et  j'écris...


"Carpe Diem"...
Rhoooo putain non! tu pousses là !
Ca fait vraiment cliché... On n'est plus dans les années 90 ! 
Bien sûr que c'est toujours d'actualité et que ce le sera toujours mais je ne vais pas lui  écrire comme ça !!! Ca frôle le ringard là non ??? 
Tiens je vais lui écrire juste de profiter de chaque instant... Ca veut dire la même chose en plus !
Oui! Je sais qu'en vrai c'est "profite de l'instant présent"  mais écrire ça c'est comme écrire "carpe idem" donc "de chaque instant" c'est bien aussi et puis c'est presque pareil !!!!

Mais non ! Ca ne va pas !!!!
Paraît que le "Carpé Diem" fera tout son effet alors que ma pauvre phrase ne conviendra pas !

/Rhoooo punaise! Si quelqu'un se lève et me surprend dans la salle de bain assise par terre  à même pas 8 heures du matin, à me disputer toute seule avec ma petite voix que moi seule j'entends, ce coup-ci je n'aurais même pas besoin de remplir un dossier d'admission, je crois qu'on m'y expédie direct dans l'aile Ouest!!!/

ET MERDE!!! Je vais lui écrire le carpe idem !!!! Mais c'est bien parcec qsue c'est pour son bien et que je l'aime ...on est bien d'accord?
Mais euh... quoi que je peux mettre d'autre pour que ça fasse moins.... ou plus...?

Pis on me presse en prime !..

Bon tant pis je me lance... Et au moment ou je l'écris ma petite voix me souffle satisfaite, que voilà avec ça c'est sûr elle va libérer des bonne émotions et verser sa larme !!!



Et voilà ! Ca recommence...
Silence radio !!!!
Plus de réponse...
Chaque fois que j'écris ce qu'on me dicte, plus de réponse... ARGLLLLL !!!

C'est sûr, là elle vient de lire mes délires matinaux, se dit que je suis complètement ravagée et que je n'ai pas dû assez dormir...
Elle devait hésiter à poser son téléphone et faire tout ce qu'elle avait à faire avant de conduire ses enfants à l'école et de se préparer pour le boulot et elle à reçu mon "Carpe idem de la loose" qui a achevé de la convaincre...
Le téléphone est posé et elle ne me répondra plus et moi je vais rester comme une andouille avec mes doutes , mes questions et.... Chtiiiiing !


Ah! Bon la bonne nouvelle est que visiblement elle ne me prend pas pour une dingue, enfin pas pire qu'hier...
La mauvaise c'est que je ne peux même pas récolter les lauriers de ma petite voix qui est limite les bras croisés en train de taper du pied en attendant mes excuses avec un ..."Alors????"....

OUI BON CA VA ! CA VAAAAA !!!!
Regarde un peu... Je vais être gentille...



Arfff.... Je vous jure ! C'est ingrat dès fois comme travail ! lol


jeudi 28 janvier 2016

Ma petite voix cette cafteuse...

Après quelques semaines d'ennuis de santé je renoue avec mon clavier quasiment en même temps que mon renouement avec les cartes...

Une cliente m'a commandé un tirage de cartes pour lequel n'ayant pas encore le "feu vert de ma 'tite voix", J'avais fini par bloquer ma matinée et m'enfermer au calme  avec mes tarots...
Sauf que quand ce n'est pas le moment, ce n'est pas le moment... J'ai beau y mettre toute la bonne volonté dont je dispose, cela ne suffit pas.

Inquiète de voir le temps passer sans recevoir le signal pour le tirage, je commençais à m'inquiéter sérieusement et à me demander si mes ennuis de santé n'avaient pas affecté mes perceptions...

La petite voix ne tarda pas à se faire entendre pour me rassurer sur "ma connexion"...

Je suis toujours surprise de ses interventions et de nos échanges et cette fois encore ne fit pas exception...

Alors que j'étais en train de nettoyer et couper mes poivrons pour le repas du midi elle me balança qu'elle était toujours fiable et que si je voulais une preuve elle pouvait m'en donner une :

- M. une de mes plus proches amies venait de rencontrer quelqu'un et elle ne me l'avait pas dit!
- Quoi ??? Mais non, n'importe quoi !!!
- Si!Si! C'est vrai... Même que, après quelques années de galère elle vient enfin de rencontrer...Le Bon !!!
- QUOI??? N'importe quoi !!! Y'a trois semaines elle tentait de chasser un homme de son esprit...
se sont écoulées les vacances scolaires avec ses enfants et à peine plus d'une semaine... Bon Ok avec mes soucis de santé nous n'avons pas beaucoup échangé ces derniers jours mais si elle avait rencontré quelqu'un elle m'en aurait parlé tout de même !
- Non pas cette fois...
- Si!!!!
- Ben si tu ne me crois pas tu n'as qu'à lui demander !!!
- Et ben c'est ce que je vais faire de ce pas !!!!
- Très bien et dis lui que c'est le Bon pendant que tu y seras !!!

Limite agacée je laisse mes légumes en plan dans la cuisine pour aller envoyer un message à mon amie histoire de rabattre le caquet de ma petite voix...


L'effet de surprise passé, (parce que pour le coup je crois que j'étais aussi surprise qu'elle) elle m'expliqua que plusieurs fois elle était sur le point de m'en parler mais que chaque fois  soit quelque chose l'en empêchant se produisait sans pour autant qu'elle s'en inquiète puisque son intuition lui disait que ce n'était simplement pas le moment d'en parler...
Pour ce qui est de la notion "Du bon"... Je ne lui appris rien puisqu'elle en avait déjà conscience mais fut ravie d'en avoir confirmation :-)

Me voilà donc rassurée sur mes perceptions... Et émerveillée par la même occasion.!

Je découvre donc un aspect cafteur que je ne connaissais pas à me petite voix et suis ravie de la retrouver après quelques jours de calme...

Me restait donc plus qu'à attendre, confiante, le bon moment pour ma cliente !

samedi 9 janvier 2016

Ma bonne fée...

Lorsque j'ai ouvert ce blog, j'ai reçu pas mal de messages publics ou privés sur Facebook, quelques commentaires, et un ou deux mails...
Parmi tous ces mots, il y en avait un qui a piqué ma curiosité et qui provenait d'une femme que je ne connaissais pas mais qui elle semblait me connaitre... L'une de mes lectrices qui suivait déjà mes autres blogs plus ou moins en sous-marin n'intervenant que très rarement...
Très rarement... Mais chaque fois ses messages renfermaient un petit quelque chose qui attirait mon attention avec deux certitudes :
"Cette femme était importante pour moi" étant la première...
Et la seconde étant que "Ce n'était pas le moment".
C'était curieux mais c'était ainsi.

Et puis lors de l'un de ses derniers messages ma petite voix m'a soufflé que cette femme était une "bonne fée" alors j'ai souris sans y prêter plus attention que cela... Non parce que les délires de ma petite voix me fatiguent parfois ... lol
Dans ce message, cette femme me demandait de lui envoyer quelques cartes de visites...
Pourquoi pas... Après tout , mes cartes de visites sont faites pour être distribuées.

Et puis hier matin, le facteur a sonné à ma porte avec un colis à me remettre...

N'ayant rien commandé ces derniers jours, j'étais un peu surprise de découvrir ce colis et ma surprise augmenta encore lorsque je découvris le nom de cette femme dans la case "expéditeur"...
Ma petite voix réveillée et visiblement curieuse de voir le facteur répétait "un colis de ta bonne fée ... un colis de ta bonne fée !" alors que je remerciais le facteur et lui présentais mes meilleurs voeux sous une pluie battante.

Ma curiosité à son comble, je suis rentrée à la maison pour déballer mon colis/cadeau bien installée au chaud et au sec sous le regard incrédule de mon petit mari qui me fit répéter au moins 3 fois que oui le colis était pour moi, que non nous ne connaissions pas l'expéditeur, enfin nous ne nous étions pas encore rencontrés  mais avions échangé tout juste quatre ou cinq messages sur internet...

En ouvrant le colis 3 mots s'échappèrent de ma bouche :

"Bah M**** alors !!!"

Le carton contenait un coffret tout neuf, encore sous blister du jeu de cartes que j'avais failli acheter il y a quelques mois lorsque je me suis lancée dans l'expérience des tarots...
Le "Tarots des comptes de Fées" avait attiré mon attention et je le trouvais magnifique mais limitée par les finances je lui avais préféré un jeu de tarots de Marseille plus traditionnel pour ma future Clientèle.

Avec ce mot, une lettre m'expliquait qu'un jour  il y a 3 ans, elle avait acheté ce jeu qui ne lui était pas destiné et que "sa petite voix à elle" lui avait soufflé qu'elle saurait le moment venu à qui elle devrait le transmettre... Qu'elle ne savait pas pourquoi ni comment mais que c'était ainsi , elle savait aujourd'hui que ce jeu était pour moi!



Ce jeu a donc pris tout naturellement sa place dans ma "Malle aux trésors" aussi  gentiment appelée "malle de sorcière" par mes petits gnômes...


Une vieille malle repêchée en toute illégalité au fin fond d'une benne à ordures de la déchetterie municipale, le tout avec une canne à pêche improvisée et  sur les conseils de ma petite voix...
Jolie malle dans laquelle reposent mes jeux de cartes et pendules auprès de grigris chargés de l'amour et de la bienveillance de mes proches...




J'attends donc avec impatience mes premiers tirages avec ce jeu...
Je n'ai pas l'ombre d'un doute sur l'importance qu'il aura dans ma vie et la fiabilité de ses prédictions au regard de l'incroyable manière avec laquelle il est arrivé entre mes mains...



Waouuuh! La Vie est décidément pleine d'incroyables surprises... et je ne peux qu'être pleine de gratitude ...

Merci ma bonne fée ;-)
Merci la Vie !!!